A Propos

Démarche artistique
Issue d’une Gaspésie belle, invitante, parfois sauvage, gelé dans le temps par ces paysages, ces hivers, sa culture et son peuple, la photographie devient un refuge, une volonté d’expression qui comme ma personnalité devait sortir de la normalité. Critique du statu quo social, familial et le besoin de découvrir et de faire découvrir l’envers des stéréotypes gaspésiens, je m’implique, je conteste, je défonce des barrières. Mon art photographique suivra le même cheminement, la même route, le même destin.
En 1972, à la recherche d’un refuge contre une vie familiale et sociale difficile, la photographie m’invite à exprimer ma douleur, ma solitude, mon désarroi en constante recherche d’une paix intérieure. Ma photographie développera un style qui est contrastant entre le noir et blanc qui exprime une douleur et une mélancolie à la photo couleur exprimée en grand format qui souvent donnera une allure de recherche de la beauté. Le noir et blanc en format 5X7 est triste avec une constante profondeure de champs qui tente d’exprimer les sous couche de la peur. Le grand format couleur 13X19 est exclusif et encore aujourd’hui l’expression de tout mon œuvre.
Durant mes années à l’université, je découvre dans mes cours de littérature la beauté de la Renaissance, du Baroque et du Classicisme, des grands poètes descriptifs comme Marc Antoine Girard de St-Amant, Boileau et Verlaine. Leurs sens de l’autre, leurs capacités de voir autre chose me permet de finalement donner un titre, un nom, un sous-entendu à ma démarche artistique. Je reconnais le pourquoi de l’importance de la profondeur de champs dans mes photos.
Durant ces dernières années un intérêt grandissant va se manifester pour la photographie descriptive, le surréalisme, la caricature photographique, le vitrail et la recherche de donner plusieurs visions d’une même photo. La finition d’une œuvre passe par la texture du papier, le conflit entre les contrastes et la luminosité, des points de convergences et de conflits entre les lignes dures et précises et la recherche de l’harmonie visuelle.
Le numérique remplacera peu à peu ma chambre noire. La collaboration technique du logiciel, la prise de vue plus complexe qu’exige les nouvelles caméras seront un avantage au niveau de la créativité, l’esthétisme et le désir de découvrir les sous-couches que cachent mes sujets.